Emploi et insertion

Constat : Le réseau, tu l’as ou tu ne l’as pas ! Un large réseau facilite grandement l’insertion professionnelle.
Proposition : Nous mettrons en place un système réticulaire de solidarité entre Méens pour la recherche de stages, d’emplois ou de contrat d’apprentissage qui se matérialisera, entre autres, sous la forme d’un site internet et de manifestations.

Exemple :

Stéphane de Plein Ciel cherche un emploi dans le domaine de la vente, Yassine du Mée Village est commercial, il sait que sa directrice est à la recherche d’un nouveau vendeur. Il rentre ces informations dans notre système et fait bénéficier de cette information en avant première à son concitoyen.



Système d'échange local

Constat : Dans un contexte où la majorité des Méens rencontrent des difficultés financières, où le lien social est fragile et où beaucoup de personnes sont isolées, les notions de solidarité et de partage prennent tout leur sens. Aussi, chaque personne est riche de 24h par jour.


Proposition : L’instauration d’un Système d’échange local : Ce système, également appelé monnaie locale d’échange de service, permet de créer de la solidarité dans des domaines très variés. Aussi, nous souhaitons que cette monnaie soit également valable dans les différents services municipaux. Ainsi, grâce à ce système chaque citoyen adhérent peut partager ses compétences, donner de son temps, au service d’un autre adhérent, en échange d’une monnaie liée au temps. En effet dans ce système, 60 minutes équivaut à 60 unités. Exemple : François est incapable de monter son armoire qu’il vient d’acheter, Lucie quant à elle est une bricoleuse hors pair. Elle offre ce service à François et ajoute à son compte les heures de travail réalisées. Lucie pourra « payer » grâce à son compte, les heures de repassages réalisées par Paul ou son billet d’entrée pour un spectacle au Mas.




Emploi et commerce local

1Dynamiser le commerce local en mettant à la disposition de l’UCAM et des commerçants un service réactif capable de promouvoir les commerçants locaux en faisant un focus sur la diversité des produits et services proposés au Mée (beaucoup de Méens seraient surpris d’apprendre la grande variété des produits et services au Mée). Mise en place d’animateurs commerciaux, fêtes et évènements dans les différents centres commerciaux de la ville.


UCAM :Union des Commerçants et Artisans du Mée sur Seine

2Valoriser les bureaux commerciaux à la croix blanche, à la gare et à Plein ciel pour amener de l’emploi et de la mixité dans nos centres commerciaux.



Place de la Rotonde à Plein Ciel: Une laverie à l'abandon et un espace commercial sous exploité

3Créer un centre d’affaire dans les locaux de l’ancien Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale par un partenariat public/privé. Ce centre pourrait offrir la possibilité aux créateurs d’entreprises de se réunir ou de se domicilier en profitant de bureaux sécurisés, proches des principaux axes routiers, de la Maison de la Petite Enfance et de la gare RER. Ce centre pourrait être attractif dans le but d’amener de l’emploi sur le territoire si nous l’équipons de salles de réunions, d’infrastructures performantes (fibre optique etc.) et d’espaces de travail modulables. Il s’agit aussi par exemple de lui faire bénéficier des déductions fiscales dues à son emplacement.


Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale: un bâtiment vide près de la Gare, idéalement situé pour en faire un centre d'affaire

 

 

!