1Impliquer régulièrement, et non de façon sporadique, les habitants aux décisions les concernant en premier lieu. En effet, sous prétexte qu’un mandat leur est accordé, certains ne prennent plus le temps de consulter et de se concerter avec les habitants.

2Vulgariser et prendre le temps d’expliquer les décisions et orientations politiques prises pour une meilleure compréhension de tous.

3Libérer les comités locaux de quartier qui sont portés et encadrés par des élus. Leur donner des moyens pour qu’ils portent des actions.

4Respecter l’ensemble des habitants, qu’ils soient Français ou étrangers, en créant une instance démocratique pour résidents étrangers et en faisant voter un vœu en conseil municipal pour l’adoption de la loi permettant le vote des étrangers. Ainsi, nous mettrons le gouvernement actuel face à ses responsabilités et ses promesses.

5Amener à modifier les statuts de certaines associations et organisations entièrement sous tutelle des élus, avec des « collèges d’élus » et de personnes « cooptées ». Permettre une représentation équitable de tous les publics intéressés aux conseils d’administration de ces associations pour éviter tout conflit d’intérêt.

6En finir avec les conflits politiciens qui sont au détriment des habitants. Admettre que la gauche comme la droite n’ont pas le monopole du bon et du mauvais. Que chacune des parties peut faire de bonnes propositions. Ne pas s’opposer systématiquement aux autres sous prétexte qu’ils n’ont pas la même « étiquette » politique. La nôtre, si on devait en avoir une, serait l’intérêt exclusif du terrain.

7Rendre plus transparent le système d’attribution des logements et des places en crèche municipale. Dans un contexte de fortes suspicions des habitants vis-à-vis de leur administration, nous ferons le choix de la plus grande des transparences pour rassurer nos concitoyens et garantir une totale justice.


Maison de la Petite Enfance: à proximité de la gare RER, un atout pour les actifs

8Renforcer les compétences de la communauté d’agglomération (CAMVS) sur les politiques d’aménagement du territoire, d’accès à l’emploi et à la formation, de lutte contre la délinquance, de logement et de développement économique.


Communauté d'Agglomération de Melun Val de Seine