Réussite éducative

1Nous sommes face à de grandes difficultés dans le cadre de la scolarité de nos enfants. L’échec scolaire, la déscolarisation ou simplement les difficultés scolaires sont une réalité dans notre commune. Face à des parents qui peuvent être en difficultés ou dans l’incompréhension, nous proposons la systématisation des relectures de bulletin scolaire à domicile, à l’école ou en mairie, avec l’appui du professeur principal et d’un traducteur si besoin, pour les jeunes rencontrant des grandes difficultés d’apprentissage ou de comportement. Même si ce dispositif existe au sein de l’éducation nationale, du centre social avec le CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité) ou à travers le PRE (Programme de Réussite éducative), nous souhaitons marquer notre soutien par un partenariat efficient. Ce partenariat pourrait permettre à ces dispositifs de travailler dans la plus grande des complémentarités et de bénéficier des moyens humains et financiers nécessaires.


Réussite scolaire

2Parce qu’il s’agit d’un chantier très important, nous ferons le nécessaire pour que des personnes, souhaitant s’impliquer bénévolement, puissent œuvrer auprès de ces jeunes. Nous les remercierons pour leur engagement en leur faisant bénéficier d’avantages dans les différents services de la commune (entrées pour des événements festifs au Mas, pour la piscine municipale etc.) à travers un compte d’heures ou d’une « monnaie locale » qui leur permettrait d'accéder aux différents services et équipements municipaux. C’est aussi cela le respect de l’engagement des bénévoles.


Emploi et commerce local

1Dynamiser le commerce local en mettant à la disposition de l’UCAM et des commerçants un service réactif capable de promouvoir les commerçants locaux en faisant un focus sur la diversité des produits et services proposés au Mée (beaucoup de Méens seraient surpris d’apprendre la grande variété des produits et services au Mée). Mise en place d’animateurs commerciaux, fêtes et évènements dans les différents centres commerciaux de la ville.


UCAM :Union des Commerçants et Artisans du Mée sur Seine

2Valoriser les bureaux commerciaux à la croix blanche, à la gare et à Plein ciel pour amener de l’emploi et de la mixité dans nos centres commerciaux.



Place de la Rotonde à Plein Ciel: Une laverie à l'abandon et un espace commercial sous exploité

3Créer un centre d’affaire dans les locaux de l’ancien Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale par un partenariat public/privé. Ce centre pourrait offrir la possibilité aux créateurs d’entreprises de se réunir ou de se domicilier en profitant de bureaux sécurisés, proches des principaux axes routiers, de la Maison de la Petite Enfance et de la gare RER. Ce centre pourrait être attractif dans le but d’amener de l’emploi sur le territoire si nous l’équipons de salles de réunions, d’infrastructures performantes (fibre optique etc.) et d’espaces de travail modulables. Il s’agit aussi par exemple de lui faire bénéficier des déductions fiscales dues à son emplacement.


Développer et optimiser les usages du Mas

1Exploiter au mieux l'infrastructure du Mas pour la transformer en véritable centre culturel et intellectuel rayonnant sur l'ensemble de l'agglomération.

2Améliorer l'offre de la médiathèque de sorte que celle-ci soit plus en phase avec les exigences des étudiants (agrandissement et aménagement de l'espace adulte, plus de livres, horaires adaptés, mise en place de box de travail).


Le Mas: médiathèque du Mée-sur-Seine


Développer et diversifier nos infrastructures

1Faire de la Piscine du Mée un grand complexe sportif avec salle de remise en forme, Hammam traditionnel (Géothermie) et SPA grâce à un partenariat public/privé.


La piscine municipale: Une infrastructure à fort potentiel


2Développer les usages de la maison des associations en rendant cet espace plus accueillant, ouvert et entièrement au service du tissu associatif local (bureau avec des outils informatiques, internet, téléphones, photocopieuses, etc.).


Maison des associations: en voie d'être une structure fantôme


Activités physiques et sportives

1Rendre les prix de la pratique de certains sports beaucoup plus accessibles par un contrôle des montants des adhésions et par la mise en place d’une bourse annuelle aux équipements sportifs sur le modèle de la « bourse aux jouets ».

2Varier l’offre d’équipements sportifs (terrains de baskets, de volley etc.) et entretenir les équipements existants (Terrains de foot du parc Meckenheim, rénovation du site « fête le Mur », éclairage pour les équipements loin des habitations en hiver etc.). Valoriser, avec l’appui de la Région, de la communauté d’agglomération et des associations sportives le parcours santé existant au sein du bois de Bréviande (développement, entretien, réfection, redéfinition etc.).


Parcours de santé du bois de Bréviande: Manque d'entretien et absence de réfections de ces équipements


Loisirs et détente

1Faire du Parc Meckenheim le cœur, le centre-ville manquant de notre commune, en y développant l’offre de loisirs et de plaisance et en aménageant des espaces de vie plus agréables, en complément de ceux existants.


Parc Meckenheim: Lieu de détente et de rencontres des familles méennes, la parc Meckenheim pourrait être le centre-ville manquant du Mée

2Ajouter des aires de jeux pour enfants dans certaines résidences ou lotissements qui en sont dépourvus (ex : quartiers des peintres, parc Chapu…).

3Aménager les bords de Seine (pontons en bois, éclairages, port de plaisance, aires de piquenique…) et les rendre plus accessibles en imaginant des solutions innovantes.


Bords de Seine: Une richesse naturelle sous-exploitée et peu accessible aux Méens



Mée Plage

1Nous souhaitons pérenniser et développer le dispositif « Mée Plage » en implantant le Service Jeunesse ainsi que les associations d’éducation populaire au cœur du Parc Meckenheim dans un complexe flambant neuf entièrement dédié aux loisirs.


Le Mée plage

2Une Petite salle de Cinéma avec programmation atypique (cultures du monde, films et documentaires éducatifs, grands classiques, soirée café-débat etc.). Pour ce faire, nous pourrions bénéficier des infrastructures et équipements du cinéma « Les Variétés » qui est actuellement porté à bout de bras par la municipalité de Melun.

3Un miroir d’eau avec fontaines jaillissantes.

4Une cafétéria avec terrasse que nous privatiserons (entrée financière non négligeable et création d’emplois).

5Un grand terrain multisports en sable (Volley, Beach foot etc.).

6Une cabine de toilettes autonettoyantes.

7Un point d’eau plus visible et plus pratique.

Ainsi, les différentes infrastructures montées puis démontées chaque année seraient fixes et permettraient aux structures associatives et municipales de les utiliser au service des habitants durant toute l’année avec un grand rush pour le Mée Plage que nous tiendrons deux mois au lieu d’un.

Ce complexe serait basé sur le modèle de la Ferme des jeux de Vaux le Pénil et éviterait d’avoir un espace jeunesse aux Sorbiers, un autre service municipal dédié à la jeunesse à Fenez (club ado) ou d’ouvrir un nouveau pôle jeunesse pour le quartier des Courtilleraies. Nous centraliserions tout sur un même site que les jeunes de tel quartier ou autre ne « privatiseraient » pas, ce qui favorisera la mixité sociale des habitants bénéficiant de ces équipements.




Programme de Rénovation Urbaine (PRU) et communauté d’agglomération

Si les trois principales communes de l’agglomération Melunaise qui bénéficient aujourd’hui du plan ANRU s’étaient mises d’accord pour présenter un dossier commun, porté par la CAMVS, nous aurions pu équilibrer les efforts concernant la politique d’implantation des logements sociaux, de relogement, d’emploi via la clause d’insertion et d’aménagement.

En premier lieu, le Programme de Rénovation Urbaine doit être au bénéfice des habitants de nos quartiers qui doivent y trouver leur compte dans les domaines suivants :

  • Réhabilitation et réfection
  • Sécurisation et calme
  • Plus d’emplois via les clauses d’insertions ou sans
  • Plus d’harmonie
  • Moins de densité de population
  • Autant voir plus de services (Maison médicale, parkings sécurisés etc.)

PRU : Programme de Rénovation Urbaine ( résidence du Circé à gauche et square Albert Schweitzer à droite)

Nous souhaitons la mise en place d’une stratégie territoriale à l’échelle de l’agglomération pour l’aménagement du territoire, le développement économique et le rayonnement culturel de Melun Val de Seine.

Nous lutterons contre les replis communaux et favoriserons la délégation de compétences à la communauté d’agglomération pour qu’il y ait plus de cohérence sur notre bassin de vie.